Vitrail contemporain

Wallers

 
2013-2014 

Vitraux de l’église de Wallers.
Projet lauréat, 2013, pose des vitraux en mai 2014.
Artistes plasticiens: Didier Sancey avec Alice Sancey.



Catalogue de l'exposition au Centre international du Vitrail en 2014 - 2015, cliquer ici

Architecte: Agence Michel Goutal ACMH, Architecte en chef des Monuments Historiques
Maître d’ouvrage: Ville de Wallers
Réalisation Ateliers Loire.



Dans une approche résolument contemporaine, j’ai imaginé les vitraux de l'église Saint Vaast de Wallers dans leur dimension lumineuse, religieuse, symbolique, architecturale et artistique, démarche proche de celle des vitraux pour Noisy-le-Grand.

En effet ce projet de vitraux du XXI° siècle, a pour ambition de tisser un lien avec les vitraux anciens du XIX° siècle par les couleurs, le dessin, les réseaux de lignes, et la technique du vitrail au plomb.

Comme à Noisy, ces vitraux sont composés de larges plages de couleurs.
La texture picturale est obtenue par deux trames qui se superposent, l’une composée de courbes et l’autre d’une trame géométrique. Cette démarche se rapproche de celle de Noisy, mais ici les vitraux en création sont abstraits.

C’est une œuvre contemporaine qui utilise une technique traditionnelle permettant d’obtenir les couleurs les plus belles, les plus vives qui soient, tout en étant pérennes.
J’ai choisi la technique du vitrail au plomb à partir de l’idée d’une transposition du travail pictural qui est à la base du projet : de grandes surfaces colorées traduites en une texture propre à recevoir la lumière, la diffuser dans l’espace et obtenir des verrières très lumineuses - et jubilatoires - qui transcendent et dépassent le souvenir de l’incendie.

La relation entre les trois verrières du chœur et le vitrail du clocher marque l'axe de l'église, orientation atypique (chœur orienté vers le Nord).

A l’est, les vitraux du transept retrouvent une unité autour du nouveau vitrail central qui reprend quelques éléments des vitraux anciens – la mandorle et un motif floral. En partie basse des deux baies en restauration se superposent des éléments anciens avec un dessin contemporain, en gardant des fragments de verres situés autour des barlotières. A leur base, une ligne de couleur claire permet d’unifier l’ensemble en lui donnant un caractère plus aérien.

Pour le transept Ouest, les vitraux prévus en restauration se sont avérés en trop mauvais état, j’ai dû modifier le projet en adaptant les vitraux à restaurer dans une démarche contemporaine de création / restauration.

Les vitraux sont la lumière de l’église, et les couleurs sont la lumière du vitrail.

Didier Sancey
Juin 2014









WALLERS, VITRAUX DU CHOEUR, 7 photos

WALLERS, VITRAUX DU CHOEUR, 7 photos

les vitraux sont posés

2014, Mai

 
WALLERS, VITRAUX DU TRANSEPT OUEST,      6 photos

WALLERS, VITRAUX DU TRANSEPT OUEST, 6 photos

2014, Mai

WALLERS, VITRAUX  DU TRANSEPT EST, 8 photos

WALLERS, VITRAUX DU TRANSEPT EST, 8 photos

2014, Mai

 
WALLERS, VITRAIL DE LA TOUR, 4 photos

WALLERS, VITRAIL DE LA TOUR, 4 photos

2014, Mai